Objectifs du Millénaire pour le Développement

En l’an 2000, le monde est passé dans le 3ème millénaire, mais 1 habitant de la planète sur 5 vit encore au quotidien dans une extrême pauvreté, c’est-à-dire avec moins d’un dollar par jour.

Au mois de septembre 2000, les dirigeants du monde entier se sont réunis à l’occasion du Sommet du Millénaire des Nations Unies pour engager leur pays à accroître leurs efforts en faveur de la paix, des droits de l’Homme, de la démocratie, de la gouvernance, de la viabilité de l’environnement et de l’élimination de la pauvreté et de la faim.
Ceci aboutit à la Déclaration du Millénaire.

189 pays signataires s’engagent à vaincre d’urgence la pauvreté qui continue d’accabler la majorité des êtres humains, ainsi qu’à faire avancer les principes de la dignité humaine, de l’égalité, de la solidarité et de la justice sociale.
Lors du sommet de l’an 2000, l’Assemblée générale des Nations Unies a également chargé Kofi Annan, le Secrétaire général de l’ONU, d’élaborer un plan de campagne qui permette de tenir les engagements pris dans la Déclaration.

8 objectifs à atteindre en 2015 ont ainsi été définis, les « Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) » :

Objectif 1 : Réduire l’extrême pauvreté et la faim
Objectif 2 : Assurer l’éducation primaire pour tous
Objectif 3 : Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes
Objectif 4 : Réduire la mortalité infantile
Objectif 5 : Améliorer la santé maternelle
Objectif 6 : Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies
Objectif 7 : Préserver l’environnement
Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Ces 8 Objectifs proprement dits, sont accompagnés de 18 cibles et 48 indicateurs

« Nous reconnaissons que, en plus des responsabilités propres que nous devons assumer à l’égard de nos sociétés respectives, nous sommes collectivement tenus de défendre, au niveau mondial, les principes de la dignité humaine, de l’égalité et de l’équité. En tant que dirigeants, nous avons donc des devoirs à l’égard de tous les citoyens du monde, en particulier les personnes les plus vulnérables, et tout spécialement les enfants, à qui l’avenir appartient. »
Déclaration du Millénaire de l’ONU